• Quelques conseils

    Bien dormir Pour soulager les personnes atteintes de Fibromyalgie qui présentent des troubles du sommeil, plusieurs conseils permettent de mieux dormir. Adopter des horaires de sommeil réguliers Eviter des heures de coucher et de lever trop variables facilite le sommeil. Se lever tous les jours à la même heure, même le week-end, permet de garder le même rythme de veille et de sommeil. Se réveiller à son rythme Le réveil doit être dynamique pour bien éveiller son corps : lumière forte, exercices d'étirement, petit déjeuner complet. Pratiquer un exercice physique en journée Pratiquer un exercice physique régulier dans la journée favorise l'endormissement. Mieux vaut éviter de pratiquer un exercice physique en soirée, en particulier avant d'aller dormir. Eviter les excitants après 15 heures Café, thé, cola, et vitamine C retardent l'endormissement et augmentent les réveils nocturnes. Eviter l'alcool et le tabac le soir. La nicotine retarde l'endormissement, augmente les réveils nocturnes et rend le sommeil plus léger. L'alcool favorise l'instabilité du sommeil avec des éveils nocturnes fréquents. De plus, c'est un facteur aggravant des problèmes respiratoires nocturnes, comme l'apnée ou les ronflements. Faire un dîner léger, au moins 2 heures avant le coucher Privilégier les aliments à base de glucides lents (pommes de terre, riz, pain, pâtes), qui favorisent le sommeil car ils permettent une meilleure régulation des apports tout au long de la nuit. Les produits laitiers sont également conseillés le soir. Eviter les fritures et les graisses cuites. Ne pas sauter le repas du soir sous peine de risquer une fringale en seconde moitié de nuit. Se ménager un environnement favorable au sommeil Maintenir une température dans la chambre aux alentours 18°C et bien l'aérer. Faire l'obscurité dans la chambre, qui favorise le sommeil profond. L'hormone du sommeil, la mélatonine, est secrétée dans l'obscurité. Prendre soin de sa literie et la changer régulièrement. Le lit doit être un espace exclusivement réservé au sommeil, à l'exception de l'activité sexuelle. Favoriser les activités calmes et la relaxation en fin de journée Eviter un travail intellectuel juste avant le sommeil. La lumière vive, le travail ou les jeux sur ordinateur entraînent des difficultés d'endormissement. Au moins 30 minutes avant le sommeil, réserver une période de calme et de relaxation. Instaurer son propre rituel d'endormissement permet de s'endormir en douceur, naturellement. Se coucher dès les premiers signes de sommeil Bâillements, paupières lourdes, yeux qui piquent, clignements des yeux signifient qu'il est temps d'aller dormir. Pratiquer une activité physique Un malade atteint de Fibromyalgie doit tout mettre en oeuvre afin de bouger le plus souvent possible. Une des mesures fondamentales de la prise en charge d'un malade atteint de Fibromyalgie est de maintenir une activité physique, ceci bien entendu dans les limites de ces capacités. Pratiquer des mouvements quotidiens peut même être considéré comme un des traitements de la maladie. La pratique d'une activité physique ou sportive est donc fortement conseillée. Le réentrainement à l'effort Il est indispensable d'envisager une rééducation à l'effort car les personnes atteintes de fibromyalgie présentent souvent une diminution de leur force musculaire accompagnée d'une amyotrophie, ainsi que d'une accélération de la fréquence cardiaque. Le réentrainement à l'effort s'effectue après un bilan cardiaque comprenant le plus souvent une épreuve d'effort. Plusieurs exercices, appelés exercices dynamiques globaux, peuvent être proposés comme la marche sur un tapis roulant par exemple ou du rameur. Il est parfois impossible d'effectue ce type d'activité : dans ce cas, d'autres exercices limités à certains groupes musculaires peuvent être proposés. Lutter contre le stress Lutter contre le stress demeure primordial pour les malades atteints de Fibromyalgie. Relaxation Les techniques de relaxation permettent d'apprivoiser le stress. Yoga Faire vingt minutes de yoga par jour serait très efficace pour lutter contre le stress, d'après les résultats d'une étude américaine réalisée par des chercheurs de l'Ecole de médecine d'Harvard. L'équipe du Dr. Benson a découvert que les techniques du yoga agissent directement sur l'expression des gênes liés au stress. Pour les besoins de ces travaux, 58 personnes ont été suivies. Plusieurs d'entre elles pratiquaient le yoga, mais aussi le tai-chi, et d'autres n'en avaient jamais fait. Les résultats ont montré que les personnes qui pratiquent quotidiennement une technique de méditation ou de relaxation "activent" différemment leurs gènes liés au stress. Selon les auteurs de l'étude, leur cerveau serait entraîné de telle façon qu'elles réagiraient à un état d'anxiété de façon inverse aux personnes qui ne font pas de yoga. Les adeptes de longue date de ces techniques "contrôleraient" ainsi 2.200 gènes différents. Vingt minutes de relaxation ou de méditation par jour suffiraient à lutter activement contre le stress, et donc contre les maladies qui y sont liées.

    Sources : Relax news

      

    Autres conseils...

    Prendre un bain chaud le soir Prendre un bain chaud le soir peut permettre de se relaxer.

    Appliquer des compresses chaudes sur les points douloureux calme les douleurs

    Effectuer des auto massages sur le zones douloureuses permet de provoquer un soulagement.

    « La journée mondiale des FibromyalgiquesQuelques idées pour être mieux »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :